Entorse

Définition :

Une entorse correspond à une lésion ligamentaire due à un traumatisme indirect et n’entrainant pas de perte permanente ou temporaire des rapports normaux des surfaces articulaires.
 

Classification :

Les entorses sont classées selon 3 grades :

  • Grade 1 : bénignes. Simple élongation ligamentaire. Le délai de cicatrisation est d’environ 10 jours.

  • Grade 2 : moyennes. Rupture partielle. Le délai de cicatrisation est d’environ 21 jours.

  • Grade 3 : graves. Rupture totale. Le délai de cicatrisation est d’environ 45 jours.

Les différents signes de gravité sont :

  • un déboitement et/ou craquement
  • une douleur syncopale
  • une douleur intense qui se calme puis apparition de douleurs pulsatives quelques heures après
  • un appui impossible
  • un oedème ou un hématome en oeuf de pigeon autour de la malléole

Parmi les entorses, on peut différencier les entorses externes avec atteinte du ligament collatéral latéral qui sont les plus fréquentes et les entorses internes avec atteinte isolée du ligament collatéral médial qui sont plus exceptionnelles et se voient surtout dans le cadre de fractures.

Entorse externe :

L’entorse du ligament collatéral latéral survient dans un mécanisme d’inversion forcée du pied. Les faisceaux antérieur, moyen et enfin postérieur sont successivement touchés en fonction de la violence du traumatisme. La classification de Castaing permet de classer en 4 stades l’entorse externe selon les faisceaux ligamentaires touchés :

  • stade 0 : pas de rupture
  • stade 1 : rupture du faisceau antérieur
  • stade 2 : rupture des faisceaux antérieur et moyen
  • stade 3 : rupture des 3 faisceaux

Prise en charge :

La prise en charge kinésithérapique va s’articuler en 3 phases :

  • La 1ère phase qui intervient de suite après le traumatisme consiste en une phase antalgique et de mise en repos de l’articulation.

  • La 2ème phase durant la cicatrisation ligamentaire va permettre de continuer la phase antalgique en y associant un travail articulaire et musculaire afin de récupérer les amplitudes articulaires, corriger les troubles de la marche éventuels, débuter un travail de renforcement musculaire et de vigilance musculaire.
  • La 3ème phase qui arrive après la cicatrisation poursuit le travail de renforcement et de vigilance musculaire afin de prévenir une rechute.

La reprise sportive varie en fonction de l’importance de l’entorse. Pour les entorses de stade 1 la reprise se fera aux alentours des 15 jours, pour le stade 2 aux alentours de 45 jours et pour le stade 3 aux alentours de 90 jours.